➔ HISTOIRE ET ARCHEOLOGHIE

La synchronie et la diachronie

> > La synchronie et la diachronie ; écrit le: 29 décembre 2014 par imen


C’est encore une des notions introduites par le linguiste Saussure et dont on ne peut plus se passer aujourd’hui. Pour Saussure, on peut étudier une langue dans une perspective synchronique (c’est-à-dire à un certain moment donné dans le temps ; en d’autres mots, la langue est étudiée dans son état « figé », « statique » à différentes époques) ou dans une pers­pective diachronique, c’est-à-dire dans son évolution à travers le temps.

Ce que nous allons faire dans cet ouvrage, c’est étudier les morphèmes grecs tels qu’ils sont utilisés aujourd’hui, c’est donc une étude synchro­nique. Néanmoins, pour comprendre comment certains mots se sont construits à partir des morphèmes grecs, il est nécessaire de faire égale­ment un peu d’étude diachronique pour suivre l’évolution d’un mot. Cette étude diachronique est assez complexe et nécessite également des connaissances en phonétique historique (c’est-à-dire des connaissances concernant la manière dont les sons ont évolué au cours des siècles et comment certains groupes de sons passant d’une langue dans une autre ont toujours subi la même transformation). Nous nous limiterons donc à l’essentiel .la diachronie

← Article précédent: La préfixes et les suffixes Article suivant: Grecque et / ou latine : quelle racine choisir ?


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles