Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
HISTOIRE ET ARCHEOLOGHIE

L’âge du fer: La fin de la préhistoire

Vous êtes ici : > Archéologie > L’âge du fer: La fin de la préhistoire

la fin de la préhistoire - L'âge du fer: La fin de la préhistoireLe fer , semble-t-il, toujours donné la puissance aux peuples qui le possédaient. Ainsi les Hittites, dès le IIe millénaire av. J.-C., en tiraient une force militaire incontestable. En Europe, la maîtrise du fer n’intervient qu’aux alentours du début du vme siècle av. J.-C.

Cet âge du fer est divisé en premier âge du fer

  • parfois appelé Hallstatt, du nom d’un site autrichien – et second âge du fer
  •  parfois appelé La Tène, du nom d’un site suisse.

L’âge du fer voit le renforcement des systèmes défensifs des villes et des villages et la création des oppidums par les Celtes, les Ibères et les Gaulois. Les sépultures par inhumation remplacent les champs d’urnes. Certaines tombes monumentales contenaient de véritables trésors d’orfèvrerie (Vix, Côte-d’Or).


La cavalerie fait son apparition et l’armement est léger, maniable et résistant.

L’âge du fer fait la transition entre la préhistoire et l’histoire, de sorte qu’il est parfois appelé protohistoire. Cela signifie qu’à l’époque certains peuples sont déjà dans l’histoire, tandis que d’autres, les peuples protohistoriques, ne possèdent pas encore l’écriture. Certains étendent la protohistoire à l’ensemble des âges des métaux. En Europe, la colonisation romaine va de pair avec l’apprentissage de l’écriture. Dans le sud de la France, les Romains arrivent en 123 av. J.-C., marquant le début de l’Antiquité. Pour le nord du pays, il faut attendre 52 av. J.-C. et les conquêtes de César.

Vidéo : L’âge du fer: La fin de la préhistoire

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : L’âge du fer: La fin de la préhistoire

← Article précédent:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Autre Top Articles