Le cambrien

> > Le cambrien ; écrit le: 10 janvier 2012 par La rédaction

Plusieurs continents séparés par différents océans peuvent être identifiés (avec néanmoins beaucoup d’incertitudes) au cambrien. La plupart sont situés dans l’hémisphère Sud. A l’est
demeure une grande masse continentale, la Nigritia, qui comprend l’Amérique du Sud, l’Afrique, l’Antarctique, l’Australie, le Sud-Est asiatique, l’Avalonia, le sud de l’Europe et la Chine
(dont la position des composants est mal connue au Paléozoïque inférieur). A l’ouest se trouvent plusieurs continents issus de la dislocation de la Rodinia : la Laurentia, sur l’équateur, la
Baltica, sous les hautes latitudes australes et plus à l’est, entre l’équateur et le tropique du Capricorne, la Sibéria et la Kazakhstania qui comprend une partie de l’Asie centrale actuelle.

Toutes ces formes de vie nouvelles sont exclusivement marines et les continents sont encore déserts.
Les animaux vivant en eaux peu profondes sont les meilleurs marqueurs biogéographiques.Il en est ainsi de certains trilobites (leur carapace est divisée en trois segments, d’où leur nom), un groupe d’arthropodes très répandu qui disparut à la fin de l’ère paléozoïque.
Sachant que ces animaux marins étaient incapables de traverser de grandes étendues océaniques et que des fossiles d’espèces différentes occupent les mêmes niches
écologiques sur les rivages d’un océan, on peut, à partir du cambrien, faire de la biogéographie en étudiant la répartition des faunes marines côtières.
Ainsi, les paléontologues ont observé depuis longtemps que les trilobites du nord-ouest de l’Ecosse étaient, au début du Paléozoïque, identiques à ceux d’Amérique du Nord tandis que les trilobites de Terre-Neuve et de Nouvelle Ecosse étaient semblables à leurs contemporains d’Europe.
Cela démontre l’existence d’un lapetus), approximativement situé à F Atlantique actuel mais comprenant le nord-ouest de l’Ecosse sur sa bordure nord-américaine (Laurentia) et Terre-Neuve ainsi que la Nouvelle Ecosse sur sa bordure européenne (Nigritia).

← Article précédent: Ediacara Article suivant: La faune a petites coguilles


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site