Origine du lexique de la langue française

Accueil » Histoire » Origine du lexique de la langue française écrit le: 23 décembre 2014 par admin

Il n’est pas question, ici, de développer longuement l’origine lexicale de la langue française mais il est intéressant de montrer rapidement son évolu­tion, de sa naissance (ce que nous avons la chance de pouvoir faire) à aujourd’hui. Nous en profiterons pour montrer à quel moment la langue française s’est enrichie des apports grecs (contrairement à ce que le lecteur pourrait le penser, connaissant la très ancienne origine de la langue grecque, ce n’est pas au début de son histoire, si ce n’est par les apports grecs au latin, mais cela est une toute autre histoire).

,

W. von Wartburg écrit, très justement, que « l’étude des langues romanes se trouve dans une situation exceptionnelle, privilégiée. Tandis que le point de ramification des langues germaniques, des langues slaves, etc. reste inconnu, cette étape intermédiaire entre les langues romanes et l’indo- européen est représentée par une langue de civilisation de premier ordre, dotée d’une littérature extrêmement riche et variée. Nulle part comme ici nous ne pouvons suivre à la trace les modifications lentes et progressives que subit une langue. C’est déjà dire que pour nous l’histoire du français ne commence pas par l’indo-européen. Notre point de départ est le latin » .

La langue française fait partie des langues romanes (comme l’italien, l’espa­gnol, le roumain, le portugais, le provençal, etc.). Toutes les langues romanes proviennent d’une évolution de la langue latine. La langue fran­çaise est donc bien une fille de la langue latine. C’est donc à partir du latin (lui-même dérivé du mythique indo-européen – mais nous ne reculerons pas aussi loin dans le temps) que nous devons tracer la naissance, le déve­loppement et l’essor de la langue française. Pour tracer ces 2000 ans d’his­toire, nous ne nous accordons que quelques pages : il nous faudra donc aller au plus vite et ne pas hésiter à gommer, sans trop trahir, certains faits moins importants.la langue française

← Article précédent: Évolution sémantique Article suivant: Le latin vulgaire remplace les idiomes celtiques


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site