Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ HISTOIRE ET ARCHEOLOGHIE

En guise d’apéritif : Quelques éponymes grecs utilisés de manière courante

Vous êtes ici : » » En guise d’apéritif : Quelques éponymes grecs utilisés de manière courante ; écrit le: 18 décembre 2014 par imen modifié le 22 juin 2018

1Chez les Grecs, l’éponyme était une divinité ou un héros qui donnait son nom à une tribu. Étymologiquement, ce mot se décompose en « épo » (sur) et « énoma » le nom ; c’est-à-dire qui a le même nom. Par la suite, chez les Romains surtout, l’éponyme était un magistrat qui donnait son nom à l’année durant laquelle il prenait sa charge. Aujourd’hui, par extension, le mot désigne celui qui donne son nom à quelque chose ou à quelqu’un auquel on se réfère. En d’autres mots, c’est une chose, un objet, une situa­tion qui a le même nom que le personnage auquel il se réfère. Ainsi, une poubelle est un mot éponyme car il se réfère au préfet de la Seine Poubelle, lequel a donné son nom à l’objet (une boîte à ordures avec couvercle)en l’imposant à ses concitoyens en 1884. En étymologie, il existe beaucoup de « faux » éponymes ; en effet, chaque fois que le lexicologue peine à trouver une étymologie valable, il se réfère à un éponyme d’autant plus que ce procédé étant largement utilisé dans les anciens dictionnaires, cela lui donne une validité historique .

Pour l’amusement, nous proposons quelques phrases où un des éléments est un mot éponyme issu du monde grec. Notre liste d’une soixantaine de phrases courantes dans le parler du 21e siècle est loin d’être exhaustive mais elle illustre parfaitement que le monde grec est encore très vivant dans nos habitudes langagières. Cette liste est suivie d’un très bref dictionnaire des personnages éponymes. Signalons encore que, dans les disciplines scientifiques (zoologie, botanique, minéralogie, etc.), des noms propres mythologiques ont également été adoptés comme étymons comme par exemple Amathie (nom d’une des Néréides) qui est aussi le nom d’un papillon, d’un polypier et d’un crustacé ou Machaon (le fils d’Asclepios, le dieu de la médecine) qui est aussi le nom d’un grand papillon diurne. Outre ces deux exemples, il n’en sera cependant pas ques­tion ici car cela nous entraînerait bien trop loin, bien plus loin en tout cas que ne le souhaite l’auteur de ce modeste ouvrage d’initiation aux racines grecques



  • C’est son talon d’Achille

Dans l’armée d’Agamemnon, c’était le plus valeureux des guerriers… mais il avait son point faible car Tétis, en le plongeant dans les eaux du Stix pour le rendre invulnérable, tenait son talon, lequel ne fut pas en contact avec l’eau .

  • II est beau comme Adonis

Sa beauté attirait les puissances divines d’en haut (Aphrodite) et d’en bas (Perséphone) .

  • La variété Andromèdeest un roman qui donne froid dans le dos.

Andromède est si belle que les Néréides (divinités de la mer, mi-femmes, mi-poissons) en prennent ombrage… S’en suit une histoire assez complexe et cynique qui donne froid dans le dos. Après sa mort, Andromède (qui entre-temps avait épousé Persée) est changée en constellation par la déesse Athéna .

  • À la fin du repas, l’amphitryon ferma la porte d’un air amusé

Le roi grec Amphitryon n’a absolument rien à voir avec l’amphitryon ci- dessus, celui qui donne un repas à la place de quelqu’un d’autre. C’est chez Molière qu’il faut chercher l’origine de ce mot (« voilà l’amphitryon , notre amphitryon nous a bien régalés »). Il faut donc être prudent : tout ce qui semble grec n’est pas grec pour autant .

  • Un médicament aphrodisiaque .

Aphrodite, déesse de l’amour, est la fille de Zeus et de Dionè

  • Un atlas très détaillé qui montre la position de l’Atlantique

Atlas, l’un des Titans, avait pour mission de soutenir la voûte céleste

  • Des bacchanales qui ont mal tourné

Les bacchanales sont les prêtresses dans le culte tumultueux rendu à Dionysos  .

  • Enfin, son rêve se réalisa : il vit une aurore boréale

Borée, le vent aquilon, est le fils d’Éos et a deux frères Notos et Zéphyr .

  • Après avoir dansé le calypso, il était exténué

Calypso est le nom d’une nymphe ayant retenu Ulysse sur l’île d’Ogygie.

  • Le cerbère était difficile à amadouer

Cerbère est un monstrueux chien, gardien des Enfers .

  • La loi interdit la production d’une chimère

Chimère est une déesse possédant trois têtes (l’une de chèvre, l’autre de lion et la troisième de serpent) .

  • C’est un vrai colosse

Le mot colosse proviendrait de Caletus, un artiste qui participa à la construction du Colosse de Rhodes. Les colosses sont des statues aux dimensions imposantes qui représentent principalement des dieux .

  • Ni draconien, ni léonin, le contrat était simplement juste

Dracon était un législateur athénien célèbre pour sa rigueur

  • Cette maison est un vrai dédale

Dédale était un sculpteur et un architecte. Pour se débarrasser du Minotaure, il construit un labyrinthe dont ce dernier ne pourra s’échapper

  • Les enfants s’amusaient avec l’écho

Écho est une nymphe, fille de l’Air et de la Terre. Sa caractéristique est de toujours parler la dernière.

  • Les écologistes préfèrent les éoliennes aux centrales nucléaires

Éole est le dieu des vents, fils de Poséidon .

  • Son défaut est d’être épicurien

Les Épicure est un philosophe grec qui n’hésitait pas à dire que tous les plai­sirs viennent du ventre (mais sa philosophie ne se limitait pas à cela, bien entendu) .

  • Le maître est génial mais que dire de son épigone

Les Épigones sont les fils des sept chefs, les héros grecs qui ont marché contre Thèbes lors de la seconde expédition .

  • C’est un spectacle érotique

Éros est la déesse de l’amour. Elle n’a ni père ni mère et serait née d’un œuf non fécondé

  • Malgré son vote négatif au référendum, il reste un européen convaincu. Euros est le fils d’Éole
  • Le hamburger était géant

Les Géants sont des êtres monstrueux, les Fils de la terre, qui combatti­rent les dieux grecs .

  • Une gorgone était préposée au comptoir des réclamations

Les Gorgones sont des crétures féminines monstrueuses. La plus laide de toutes était Méduse dont le masque rituel marque encore certaines maisons car il a le pouvoir de chasser le mauvais œil .

  • II était bon et doux mais sa femme est une véritable harpie

Les Harpies étaient des monstres à tête de femme et à corps d’oiseau

  • La principale qualité de l’hélium est d’être ininflammable

Le mot hélium provient du dieu soleil (Hélios, frère d’Éos et de Séléné) .

  • C’est un travail herculéen

Hercule est l’équivalent romain d’Héraclès, le fils de Zeus, célébré pour ses douze travaux (un treizième exploit est aussi recensé : « d’avoir couché avec les cinquante Thespiades, en une, sept ou cinquante nuits ».

  • Un rire homérique l’emporta

Homère est l’auteur grec mythique par excellence (il serait l’auteur de L’Iliade et de L’Odyssée) .

  • II faut lutter chaque jour contre l’hydre anti-démocratique

L’Hydre était un monstre qui chaque fois qu’on lui coupait la tête repoussait. Héraclès en vient cependant à bout (c’est l’un de ses douze travaux) .

  • L’hygiène a sauvé des milliers de vies

Hygie est la fille du dieu de la médecine Asclépios .

  • Par Jupiter ! Il se croit sorti de la cuisse de Jupiter

Jupiter est le nom donné par les Romains au dieu grec Stator, celui qui arrête la fuite devant l’ennemi (en donnant du courage). Chez les Romains, hiérarchiquement, il occupe le sommet du Capitole .

  • Il est bien laconique aujourd’hui

La région de Laconie était connue pour la sobriété d’expression de ses habitants .

  • Ce fut un fameux laïus

Laïos était Roi de Thèbes. Il fut tué par son fils Œdipe .

  • Ce comité défend les gay et lesbiennes

Lesbos est une ville grecque (c’est aussi, curieusement, un prénom masculin) .

Vidéo : Quelques éponymes grecs utilisés de manière courante

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Quelques éponymes grecs utilisés de manière courante

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles