Les Amériques : Les Esquimaux

> > Les Amériques : Les Esquimaux ; écrit le: 13 février 2012 par La rédaction

Pour l’Esquimau, l’univers est dominé par les innua, esprits mystérieux qui animent, certes, les animaux, mais aussi l’air, les eaux, les montagnes, le leu, les pierres… Ils occupent la partie supérieure du ciel, au-delà de la voûte céleste.

Kinnua d’un animal protecteur d’un être humain devient son torngak, c’est-à-dire son totem. Si cet animal est un ours, l’homme qui aura l’opportunité d’être dévoré par un ours ressuscitera et deviendra angarok, c’est-à-dire sorcier.

Uangarok pénètre les mystères du présent et devine l’avenir, il sait guérir les maladies et agir sur le temps qu’il fait. C’est ainsi que l’un d’entre eux, par l’effet de sa seule parole, a pu mettre fin au Déluge.

Le plus puissant des innua est le grand esprit, Torgarsat (l’Être bon). À côté des esprits au nombre infini pullulent des démons et des monstres.

Une force particulièrement importante, parce » I ne constamment présente dans le paysage et la vie quotidienne, est la divinité de la Mer, Sedna. I) immense envergure, elle terrorise l’Esquimau, ans cesse confronté à ses caprices.

l’Esquimau ne rend pas de culte  particulier à ses divinités. Il compte sur le sorcier pour s’attirer leurs laveurs et se couvre d’amulettes pour conjurer le mauvais sort.

← Article précédent: Mythologie des Finnois Article suivant: Les Amériques : Un fonds commun


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site