L’orient ancien : Chez les peuples de la mer

> > L’orient ancien : Chez les peuples de la mer ; écrit le: 10 février 2012 par La rédaction

Les dieux phéniciens

Les Phéniciens croient en une divinité suprême, qui régit l’univers : El, père de tous les dieux.

Comme en Mésopotamie , chaque cité a son dieu-maître, le Baal, auquel est associée une déesse souveraine, la Baalit. Carthage , fondée par les Phéniciens, honore ses dieux sous le nom de Baal Hammon et Tanit.

La légende d’Adonis

La ville de Byblos pratiquait avec vénération le culte  d’Adonis. Celui-ci, racontait- on, au cours d’une chasse, avait été terrassé et tué par un sanglier. La déesse Astarté, qui
l’aimait, descendit au royaume des Morts et, malgré la résistance de la déesse des Enfers*, qui s’était éprise de lui, elle obtint qu’il revînt chaque année passer quelque temps sur la terre. Honoré comme dieu de la Végétation, Adonis, après l’extrême sécheresse de l’été, renaît lors de chaque automne, à la grande liesse de ses fidèles.

La religion crétoise

La Crète honorait tout particulièrement une déesse- mère*, ainsi qu’un dieu, symbolisé par un taureau. Le culte, célébré par des prêtresses, avait lieu dans des grottes ou dans les bois sacrés. Les Cretois croyaient à la survie de lame et se figuraient l’au- delà, semble-t-il, à la manière des Égyptiens.

La mythologie grecque a annexé toute une part de la légende crétoise, concernant notamment l’édi­fice nommé Labyrinthe, construit par l’architecte Dédale, et son hôte monstrueux, le Minotaure, ou encore le roi Minos, qu’elle cite comme un des juges des Enfers.

← Article précédent: L’orient ancien : Le culte de Mithra Article suivant: L’orient ancien : Les âges de l’Humanité


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site