Les Grecs : Les amours de Zeus: les amours de zeus

> > Les Grecs : Les amours de Zeus ; écrit le: 13 février 2012 par La rédaction modifié le 16 septembre 2019

Épouse rigoureusement fidèle, Héra accepte d’autant moins les innombrables intrigues de son mari. Celui-ci, en effet, se complaît, sous des apparences variées, humaines, animales ou autres, à séduire déesses ou mortelles. C’est sous l’aspect d’un cygne inoffensif qu’il aborda Léda, épouse du roi de Sparte ; sous celui d’un taureau bel et débonnaire qu’il enleva la princesse Europe ; sous la forme d’une pluie d’or qu’il s’introduisit auprès île Danaé, fille du roi d’Argos ; et en revêtant la ligure même de son époux Amphitryon qu’il abusa d’Alcmène.

 Héra ne cesse de poursuivre de sa haine et de sa vindicte  les conquêtes de Zeus et leur descendance. Elle multipliera les obstacles pour empêcher l’accouchement de Léto et la naissance de ses jumeaux Apollon et Artémis ; elle persécutera sa jeune prêtresse Io, bien que Zeus l’ait métamorphosée en génisse pour la soustraire aux représailles ; elle s’acharnera à perturber toute l’existence du fils d’Alcmène, Héraclès

← Article précédent: L’orient ancien : Zeus, souverain suprême Article suivant: Les Grecs : Les dieux d’En-Haut


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site